FANDOM


Tw2 journal Loredo

Bernard Loredo est le commandant de Flotsam. Geralt le rencontre lorsqu'il entre en ville et découvre que deux de ses amis, Jaskier et Zoltan sont sur l'échafaud sujet à être pendu. Geralt doit intervenir pour sauver ses amis. Pour ce faire, il doit choisir parmi les choix de dialogue disponible et convaincre la foule de défier le bourreau. Ces choix de dialogue font partie d'un approche tout nouveau, introduit par CD Projekt pour « The Witcher 2: Assassins of Kings » en particulier.

Bernard est la première person à parler du keyran à Geralt.

Quêtes liées Modifier

Entrée de journal Modifier

À l'époque où se situe notre récit, Bernard Loredo était le commandant de la garde du comptoir de Flotsam. Sa brutalité et son manque de tact dès qu'il s'agissait de faire régner l'ordre dans la ville convenaient parfaitement au poste. Et ce rustre, vétéran de l'armée temerienne, s'y sentait à sa place : il avait fait du comptoir son fief privé. Il le dirigeait d'une main de fer en semant la peur, en condamnant et en exécutant au moindre caprice. J'eus moi-même la chance incroyable de me tirer de ce bourbier à l'époque. Mais en dépit de mon souhait le plus pieux, notre route allait à nouveau croiser celle de Bernard Loredo.
Il avait beau feindre la légalité, Loredo voulait autant de bien aux non-humains que l'empereur Emhyr aux partisans de la démocratie. Le moindre prétexte lui aurait suffi à éradiquer tout ce qui n'était pas humain à Flotsam. Et il n'aurait pas lésiné sur les moyens.
Plusieurs preuves indiquaient que Loredo s'était livré à l'extorsion, à la confiscation et à la corruption. Châtiments et intimidations étaient monnaie courante.
Loredo aspirait à une victoire spectaculaire dans son combat contre les Scoia'tael. Sa barge pénitentiaire était déjà surpeuplée, mais il désirait plus que tout capturer Iorveth.
If Geralt sides with Roche during the end of Chapter I:
Nous ne prîmes vraiment la mesure du degré de perversion de Bernard Loredo qu'après avoir libéré une jeune elfe qu'il avait enlevée et séquestrée dans sa résidence. Elle y avait été battue et violée. Sincèrement, cet homme ne méritait aucune pitié.
Encore aujourd'hui, le peuple de Flotsam dit que seul un sorceleur pouvait les débarrasser de la bête qu'était le dirigeant autoproclamé de Flotsam, le commandant Bernard Loredo. Même si, par sa taille, il était loin d'égaler le keyran, il était sans nul doute le pire monstre de la région, région qui, à l'unisson, poussa un soupir de soulagement quand le sorceleur l'envoya dans l'autre monde.
If Geralt sides with Iorveth during the end of Chapter I:
La duplicité de ce vil personnage et son attachement à sa seule bourse sautaient aux yeux de quiconque se penchait un peu sur son cas. La vente de Flotsam au royaume de Kaedwen fut d'ailleurs la cerise sur le gâteau de ses crapuleries et cela fit de ce voyou de province un traître à son pays.

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .