FANDOM


Les Brouxes sont des monstres présents dans The Witcher, The Witcher 2 et The Witcher 3. Une Brouxe peut-être considérée à la fois comme La Belle et comme La Bête : un vampire femelle avec un corps superbe et un appétit insatiable pour le sang. La Brouxe est dangereuse pour trois raisons : elle est incroyablement agile, résistante à l'acier, et est une manipulatrice capable de plier n'importe quel homme à sa volonté.

Brouxes notablesModifier

Dans The Witcher Modifier


Entrée de journal Modifier

On raconte que la nuit, les brouxes hantent les jeunes gens séduisants et leur sucent le sang. Ces vampires se déplacent en silence dans l'obscurité pour apparaître soudainement près de leur victime. Les brouxes peuvent prendre l'apparence de belles jeunes femmes, ce qui pousse certains à les prendre pour des naïades, mais leurs longs crocs et leur insatiable soif de sang finissent toujours par les trahir.

Localisation Modifier

Source Modifier

Galerie Modifier

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings Modifier


Entrée de journal Modifier

La brouxe est un vampire supérieur arrivé dans notre monde après la Conjonction. Elle apparaît sous la forme d'une femme splendide, mais lorsqu'elle a faim ou qu'elle attaque, elle devient terrifiante. Comme tous les vampires, elle se nourrit de sang. Elle séduit sa proie et en fait son amant, s'assurant ainsi une source constante de sang.
La brouxe trouve que l'odeur de l'ail est simplement désagréable et elle considère les symboles sacrés comme de beaux exemples d'artisanat. Elle supporte bien la lumière du soleil, bien qu'elle préfère l'obscurité de la nuit. Comme vous pouvez le constater, tout ce que vous croyez savoir sur les vampires ne s'applique en rien aux brouxes. Comment s'y prendre, dans ce cas ? Avec une épée en argent, comme d'habitude. À part l'argent, elle craint le feu et le bûcher, à condition que celui-ci soit aussi long que tout le Pontar.
Les brouxes moins puissantes vivent en meute. À plusieurs, il leur est plus facile d'acculer leur proie. Si elles se sentent menacées, elles attaquent à coups de griffes et déchiquettent l'assaillant, léchant son sang et le laissant mourir doucement. Pour un sorceleur, le danger vient principalement de leur voix. Ces créatures peuvent crier si fort que l'onde de choc ainsi créée peut assommer les hommes les plus robustes, faisant d'eux des proies faciles. La menace de cécité est aussi forte que celle de surdité. Les brouxes aveuglent leur proie pour jouer au chat et à la souris avec elle. Jusqu'à recouvrement de la vue, il faut se défendre du mieux possible de leurs attaques, avec le signe de Quen, par exemple.
Les brouxes maîtrisent parfaitement leur circulation sanguine, rendant inefficace toute huile ou poison accélérant le saignement. Ces créatures se défendent bien contre les compétences des sorceleurs mais elles craignent le feu et il est possible de les assommer et de les achever alors qu'elles essaient de se relever.