FANDOM


Ciri-series

Ciri (Marta Bitner), une enfant-surprise dans la série TV

Le Droit de surprise, une coutume aussi ancienne que l'humanité elle-même, est le prix qu'un homme qui sauve la vie d'un autre peut demander. C'est une demande pour quelque chose que ni le sauveur ni le sauvé connaît la nature du marché, jusqu'à ce que le sauvé retourne à la maison. Dans la majorité des cas, c'était un enfant né lorsque le père était absent, et souvent un garçon — bien qu'il eut au moins deux filles, Pavetta et Ciri.

Des exemples notables Modifier

Concernant Geralt de RivModifier

  • Le roi Roegner de Cintra, en récompense pour l'Hérisson d'Erlenwald, lui promit « quelque chose qu'il avait laissé chez lui sans le savoir, de lui donner la surprise qui l'y attendait ». En effect lui promettant sa fille Pavetta, pour laquelle l'Hérisson est revenu 15 ans plus tard, bien que les deux se connaissant déjà.
Ces événements sont raccontés dans la nouvelle « Une question de prix ».
  • Après avoir libéré Duny de sa malédiction, ce dernier a offert à Geralt de Riv n'importe quoi qu'il désirait. Geralt demanda « ce que tu possèdes déjà et dont tu ignores encore l'existence »: la fille de Pavetta et Duny, Ciri.
  • Sans s'en rendre compte, Geralt désigne Ciri comme sa récompense la deuxième fois qu'il sauve la vie de Yurga, car lorsque le marchand errait, sa femme avait acueillé dans son foyer une orpheline.
  • Geralt lui-même est victime du Droit de surprise. C'est en raison du Droit de surprise que Geralt est devenu sorceleur.

Des contes et légendes Modifier

  • Dans son enfance, le héros légendaire Zatret Voruta fut donné aux nains parce qu'il était la première personne que son père rencontra dès son retour.
  • Deï le Fou demanda à un voyageur de lui donner ce qu'il avait laissé chez lui sans le savoir. Ceci était le célèbre Supree, qui finit par libérer Deï le Fou de la malédection qui pesait sur lui.
  • Zivelina est devenu reine de Metinna avec l'aide du gnome Rumplestelt, en lui promettant son premier-né. Zivelena n'a pas tenu sa promesse quand Rumplestelt est revenu pour sa récompense, et en utilisant des sorts, le força à quitter. Peu après elle et l'enfant sont mort de la peste.

Dans « Le prix de la neutralité » Modifier

Deidre Ademeyn, l'enfant surprise d'Eskel, paraît dans "Le prix de la neutralité".

Glossaire Modifier

Journal Glossary Quand un sorceleur sauve la vie d'un homme et que ce dernier lui dit, « Je vous donnerai tout ce que vous voulez pour vous remercier, » le sorceleur répond alors : « Vous me donnerez toute chose inattendue que vous trouverez en rentrant chez vous. » En de rares occasions, la surprise s'avère être un enfant né en l'absence de son père. Selon le droit de surprise, l'enfant revient au sorceleur et devient alors l'enfant surprise auquel le sorceleur est lié par le destin. Nombre d'enfants surprise ont été conduits à Kaer Morhen, où ils ont été élevés et formés pour devenir sorceleurs.

Bagatelles Modifier

  • Le Droit est mieux élaboré dans les romans. Lorsque l'enfant-surprise était une fille, le sorceleur l'échangea pour un garçon avec les Dryades - la seule exception étant Ciri en raison de son lien extraordinaire avec Geralt.
  • Dans la mythologie slave, Le droit de surprise était une forme de paiement pour un service rendu par un diable.