Les Kikimorrhes ouvrières sont débrouillardes, prudentes, et aussi industrieuse que les fourmis. Il est difficile de croire que ces créatures qui ressemblent à des araignées ont si peu d'admirateurs prêts à les observer et à les imiter. Peut-être c'est parce que les chercheurs et les collectionneurs d'insectes retournent rarement des expéditions aux colonies kikimorrhes, et donc ne diffusent jamais leurs résultats sur ces créatures magnifiques.

Entrée de journal

Les kikimorrhes sont les créatures les plus répugnantes de la Terre, une injure à la face des dieux. Leur ressemblance avec les araignées les rend repoussantes et même les plus petites, les ouvrières, sont dangereuses. Ainsi parlent les illettrés, les supertitieux et les sots. La vérité est toute autre ! Les kikimorrhes ouvrières s’approchent rarement des humains et quand c’est le cas, elles n’attaquent que si elles sont menacées. Que peut-il y avoir de plus beau qu’une kikimorrhe ? C’est un symbole de dur labeur, de ressource et de précaution


Localisation

Source

Notes

  • Les kikimorrhes ouvrières sont mentionnés à plusieurs reprises comme étant timides et agressives seulement si induites. Dans le jeu, elles donnent certainement une très bonne impression d'être ouvertement hostile à tout.
  • Geralt ne trouvera pas de griffes de kikimorrhe dans leurs cadavres s'il n'a pas l'entrée de journal.
  • Dans le Prologue, Lambert dit que le style puissant est le meilleur contre les kikimorrhes, mais cette conversation ne donne pas d'entrée de journal.
  • Les kikimorrhes ouvrières s'attaquent aux habitants du village des briquetiers. Même pendant le jour.

Galerie

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .