FANDOM


La Rivière Mystérieuse est une des quêtes dans «The Witcher 2: Assassins of Kings ».

GuideModifier

Chapitre I

Cette quête débute dans l'épave de bateau située dans le repaire du Keyran. Sur un squelette sur place peut être ramassée la Clé du capitaine du Petra Silie, qui ouvre un coffre dans l'épave, et qui contient un journal.

Vous y apprendrez que le navire, le Daerdin, était une expédition commanditée par Foltest, et qui comprenait notamment à son bord le sorceleur Oswend, qui revenait de Loc Muinne, une cité vran, transportant des reliques très précieuses. Le long du trajet, Oswend a invoqué des bataillons de harpies pour massacrer l'équipage. Il vous faut maintenant transmettre ce rapport à qui de droit, en trouvant pour cela une boîte postale à Flotsam.

Si vous ne savez pas où se trouve cette boîte de la Poste Royale, allez chez Louis Merse (celui qui vous récompense pour les contrats sur les monstres). Sa maison se situe juste derrière les deux vendeurs de la place principale de Flotsam. La boîte de la Poste Royale se trouve à l'étage, sur le bureau du propriétaire des lieux.

Après avoir déposé le journal, Geralt sera quand même curieux de savoir s'il y a d'autres lettres. Allez parler avec Louis, et convainquez-le, grâce au signe d'Axii, de vous donner la clef. Vous y trouverez à l'intérieur une lettre laissant penser que Louis a été corrompu par Loredo. Cette quête est alors momentanément terminée, et reprendra dans le Chapitre II.

Chapitre II

Cette quête continue une fois que vous aurez découvert l'Épave de l'Eyla Tarn, dans les ravins à l'extérieur de Vergen.

  • Si vous êtes alliés avec Roche : Vous ne pourrez y accéder que pendant la quête L'attaque sur Vergen, en poursuivant Henselt et Detmold à la fin du chapitre.
  • Si vous êtes alliés avec Iorveth : Vous pourrez y accéder n'importe quand, mais vous passerez juste à côté si vous faites la quête Le cauchemar de Baltimore. Dans tous les cas, cette épave se situe dans le coin sud ouest de la carte, après le repaire des trolls.

Une fois sur place, ramassez le contenu du coffre dans l'épave : une Amélioration d'armure de Vrans, et le Journal de bord de l'Eyla Tarn. Gardez précieusement l'amélioration d'armure en attendant le Chapitre III, où elle vous sera nécessaire pour confectionner l'Armure de Vrans.

Chapitre III

La dernière partie de cette quête vous amène dans les égouts de Loc Muinne, dont l'entrée se trouve près de la place centrale de la ville. Vous trouverez en effet la porte y menant, à côté de Numa le Puissant. Descendez en contrebas, et commencez à avancer dans les égouts. Vous affronterez plusieurs Charognards et deux Bullvores, avant de trouver, au fond du couloir, juste à côté de la porte grillagée, un coffre. Vous pourrez l'ouvrir avec la clef récupérée dans les précédentes parties de la quête. Vous pourrez ainsi forger auprès d'un marchand une armure vran, car vous trouverez dans le coffre, outre des éléments nécessaires à la confection de cette puissante armure, le schéma de l'Armure de Vrans.

Allez voir un marchand pour confectionner cette armure, qui nécessitera un certain nombre d'éléments :

Vous disposerez ainsi de l'Armure de Vrans, qui est probablement la plus solide du jeu. Une fois cette armure conçue, cette longue quête est définitivement terminée.

Les détails terminent ici.

Entrée de journalModifier

Chapitre I

Geralt explora minutieusement la tanière du monstre et aperçut rapidement une épave. Dans la coque délabrée se trouvait le corps de celui qui fut jadis le capitaine du navire. Il portait sur lui une clef. Alors qu'il la ramassait, Geralt réfléchit déjà à ce qu'elle pouvait ouvrir.
La clef ramassée sur la dépouille du capitaine ouvrait un coffre rouillé, situé non loin de là. À l'intérieur, Geralt trouva le journal de bord du Petra Silie ainsi qu'une copie portant l'adresse de l'Académie d'Oxenfurt. Notre héros en arriva à la conclusion que le capitaine devait faire un rapport de son voyage mais qu'il n'avait pu, pour des raisons inconnues, envoyer son manuscrit. Le sorceleur décida de s'en charger via la poste royale, à la disposition de tout notable temerien. Et sur ordre du roi, qui était le notable affecté au classement à Flotsam ? La réponse venait d'elle-même.
Après avoir lu le journal du capitaine, Geralt se souvint qu'il y avait deux bateaux sur le Pontar. Peut-être tomberait-il sur l'épave du second navire ? L'instinct du sorceleur était rarement mis en défaut…
Notre héros en arriva à la conclusion que le capitaine souhaitait faire un compte rendu de son voyage. Malheureusement, il n'était pas parvenu à envoyer le manuscrit. Le sorceleur décida de s'en charger via la poste royale, à la disposition exclusive de tout notable temerien. Et sur ordre du roi, qui était le notable affecté au classement à Flotsam ? La réponse s'imposait d'elle-même.
Lorsque Geralt trouva la boîte de la poste royale, il se dit qu'elle pouvait contenir quelques informations secrètes acheminées par coursier spécialement détaché. Les lettres de Loredo pourraient se révéler intéressantes à lire. Sans plus attendre, le sorceleur mit donc la main sur le contenu de la boîte.
Si Geralt peut persuader Louis Merse à lui permettre de jeter un coup d'œil dans la boîte :
Geralt trouva une lettre à l'attention des notables de Wyzima dans la boîte aux lettres de la maison de Louis Merse. Elle suggérait que Merse avait dédaigneusement rejeté les accusations de corruption, de mauvaise gestion et de collaboration avec des malandrins, qui accablaient Loredo. Il semble que Merse méprisait ouvertement ses supérieurs de la capitale sans craindre de représailles. Geralt conserva ces faits en tête, juste au cas où.
Mais avant cela, Geralt glissa le message du capitaine du Petra Silie dans la boîte. Je peux vous dire que la lettre atteignit son destinataire et qu'elle provoqua un sacré remue-ménage... Mais c'est une autre histoire.
Si Geralt ouvre la boîte dans la résidence de Bernard Loredo :
Geralt trouva une lettre à l'attention d'un certain Detmold dans la boîte aux lettres du manoir de Bernard Loredo. Elle suggérait que le commandant n'avait pas semblé bien affecté par l'annonce de la mort de Foltest et qu'il semblait se soucier davantage de la santé du roi Henselt. Loredo aurait été en collaboration avec Kaedwen et il aurait dessiné des plans à grande échelle. Le commandant s'excusait également pour le comportement de sa mère qui confirmait bien les rumeurs sur son... excentricité.

Chapitre II

Geralt trouva les notes du traître dans l'épave de l'Elya Tar, que les trolls du coin avaient ramenée sur la terre ferme pour s'en servir de nid d'amour. Le mage voulait mettre la main sur les trouvailles de l'expédition archéologique qui avaient été transportées sur la rivière par l'Elya Tar et le Petra Sillie. Un combat eut lieu et le premier navire, qui transportait les mutins, fit naufrage. Le sorceleur trouva, en plus des notes, des composants frappants datant de l'époque des vrans. Il pouvait s'en servir immédiatement mais les notes mentionnaient aussi un trésor caché sous Loc Muinne qui, associé à ce matériel, fabriquerait l'armure de Vrans.

Chapitre III

Geralt dut explorer les souterrains de Loc Muinne pour trouver le coffre et son trésor. Sa trouvaille, assemblée avec des renforcements Vrans, pouvait devenir une armure impressionnante. Il ne manquait plus qu'un magicien-forgeron pour la forger.
Trouver un artisan avec les qualifications requises s'avéra plus simple que ne l'avait imaginé Geralt. Bras de Ban Ard, le célèbre magicien-forgeron, était venu pour le rassemblement des mages. Moyennant un paiement raisonnable, il réalisa l'armure de Vrans pour Geralt. Ainsi prit fin l'aventure qui avait pris son cours le long des rives du Pontar.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .