FANDOM


La théorie du complot est une quête dans le Chapitre II de « The Witcher 2: Assassins of Kings ».

Guide Modifier

Quittez le camp et allez voir Madame Carole. Demandez pour une de ses filles et payez la avec une pièce carrée (obtenue en completant la quête « Le boucher ce Cidaris » ou « La vérité est dans la bière », ou en examinant les objets autour du bûcher dans le site de l'exécution de Sabrina Glevissig pendant la quête « Les brebis égarées »). Demandez pour Suzie la Siffleuse en particulier, et lorsque Suzie vous demande ce que vous voudirez, choisissez l'option « d'ouvrir avec son sourire les portes du paradis ».

Suzie vous menera vers l'arrière de la tente et ouvrera une trappe. Descendez et préparez-vous bien pour un combat. Vinson Traut vous engagera dans une courte conversation après laquelle il attaquera avec l'aide de ses laquais. Tuez-les tous et fouillez leur cadavres. Vous trouverez l'armure de Seltkirk qui vous permettera de terminer la quête « Le symbole du courage ».

Suivez les indications sur votre carte et allez parler avec Jaskier au sujet de son rôle dans la création d'un pamphlet contre le roi Henselt. Ensuite, allez parler avec Detmold.

Le reste des événements auront lieu après que vous aurez terminé la quête « La malédiction du sang ».

Entrée de journal Modifier

Savez-vous comment le sorceleur se retrouva mêlé à une conspiration à grande échelle ? Eh bien, notre héros fut convoqué par Detmold. Un mauvais départ qui n'augurait rien de bon.
Le mage savait que le sorceleur s'intéressait à la malédiction jetée sur le champ de bataille et il le mit sur une piste. Plusieurs soldats étaient soupçonnés de comploter et leur plan semblait en rapport avec la malédiction. Detmold ne savait pas en quoi consistait la conspiration ni qui en faisait partie. Armé d'un tel indice, Geralt décida de mener l'enquête dans le camp.
Savez-vous à quoi on reconnaît une conspiration ? Hé bien, quand on possède une pièce carrée, qu'on va au bordel, qu'on y demande Suzie la Siffleuse et qu'on la prie d'ouvrir avec son sourire les portes du paradis, alors on a affaire à une conspiration, sans nul doute.
Geralt n'eut aucunement la chance d'engager la conversation avec les conspirateurs. À peine eut-il mis un pied dans le sous-sol où ils se cachaient qu'ils bondirent sur lui, sabre au clair, l'ayant pris pour un espion d'Henselt. Geralt trouva dans leur repaire un pamphlet contre le roi Henselt, dont je revendique fièrement la paternité. Le sorceleur aurait dû se sentir honteux de n'avoir su apprécié pareille verve. Au lieu de cela, il vint me voir, les yeux emplis de reproches.
Ah, j'allais oublier. Geralt avait trouvé la cotte de maille de Seltkirk dans les quartiers des conspirateurs, gardée par un Traut. Il se rapprochait du but.
Au quartier général des conspirateurs, Geralt trouva un pamphlet contre le roi Henselt. J'avoue avec fierté en être l'auteur. Le sorceleur, par contre, ne le vit pas de cet œil. Il n'apprécia guère ma verve, allant même jusqu'à me réprimander !
Le sorceleur me bombarda de questions, mais je n'avais pas les réponses qu'il attendait. La vérité était aussi prosaïque qu'à son habitude. Henselt me demanda d'écrire un panégyrique de Sa Majesté Royale mais, en tant que poète indépendant et dévoué à la cause artistique, je ne pus accepter cette commission servile. Tout comme les sorceleurs, j'ai mon code de conduite. Au lieu d'écrire une chanson à l'éloge du roi, je concoctai une satire qui devint bientôt célèbre chez les soldats. Geralt trouva une copie de l'œuvre en question.
N'ayant pu me soutirer aucune information digne d'intérêt, Geralt décida de faire part de ses progrès à Detmold.
Il se trouvait que la tête des conspirateurs était mise à prix. Généralement, les sorceleurs n'acceptent pas de contrats pour tuer des humains mais, comme ils étaient déjà morts, Geralt prit l'argent en se disant que toute pièce de monnaie lui serait utile et que cela ne priverait pas Henselt de ses richesses.
L'enquête de Geralt arriva à une impasse. Il avait parlé avec Detmold et avec moi, mais la réponse était encore bien au-delà de sa portée. Ses découvertes n'avaient pas fait avancer les choses et cela le désolait. Il décida de se concentrer sur d'autres problèmes en attendant que de nouveaux indices fassent leur apparition.
Geralt vint à bout du draugr, mais cette victoire lui coûta presque la vie. On le trouva inconscient et on le transporta au bordel du camp. Le sorceleur y dormit trois jours durant, avant de recouvrer ses forces. C'est là que je le retrouvai. Voir mon ami en si piteux état, rompu et exténué, m'emplit l'âme de compassion. Je lui dis ce que j'avais découvert auprès de Suzie la Siffleuse alors qu'elle parlait avec l'un des conspirateurs : ils allaient tenir une réunion dans la maison au sommet de la falaise. Je résolus ainsi un mystère trop complexe pour l'esprit du sorceleur.
Vous auriez dû voir la tête de Geralt quand il trouva, dans la maison qui surplombait la falaise, Vernon Roche s'entretenant avec trois autres conspirateurs de sang noble ! Malheur au pays dont les renseignements reposent sur un sorceleur ! Le chef des Stries Bleues tomba également des nues lorsqu'il comprit que la vie de ses hommes était en danger. Le cerveau de la conspiration et l'homme qui l'avait démasqué se dirigèrent vers le camp kaedwenien.
Un comité d'accueil composé de soldats kaedweniens attendait Geralt et Vernon. Mais ce n'était que la partie émergée de l'iceberg. Une jeune prostituée, qui avait survécu au massacre en restant neutre, informa nos héros que Detmold avait invité les Stries Bleues à un festin donné à la cantine du camp.
L'unité entière avait été attaquée, capturée et pendue. Roche n'avait jamais été aussi furieux de toute sa vie. Sa soif de vengeance le consumait de l'intérieur et Geralt eut peine à l'empêcher de commettre l'irréparable : Henselt n'attendait plus qu'une erreur de leur part. Il mourait d'envie de pouvoir se venger dans le sang et il s'y était bien préparé. La seule option qu'il leur restait était de remettre leur vengeance à plus tard et de suivre Sheala de Tancarville, qui avait fui vers Vergen.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .