FANDOM


Meliteles-heart

the Crinfrid Reavers

Le cœur de Melitele est une quête qui commence dans le Prologue et continue dans le Chapitre I de « The Witcher 2: Assassins of Kings ».

Guide Modifier

PrologueModifier

En se promenant dans le camp de l'armée de Foltest avant l'assaut sur le Château des La Valette, Geralt rencontre « Le Jeune », un des Pilleurs de Crinfrid qui a imprudemment gagé qu'il pourrait participer à l'assaut sans armure. Il se fie sur un objet magique pour le protéger, mais aimerait obtenir l'opinion professionnel du sorceleur sur l'objet. Si Geralt est d'accord, il peut convaincre « Le Jeune » que le talisman est maudit, ce qui mène « Le Jeune » a le lui donner et a porter de l'armure pendant l'assaut.

Plus tard, après s'être sorti du donjon, le sorceleur rencontre « Le Jeune » à nouveau. Ce dernier explique que son armure lui a sauvé la vie et qu'il veut remercier le sorceleur pour son bon conseil. Il offre de distraire les gardes pendant que Geralt se rend à son rendezvous avec Triss et Vernon.

Si Geralt permets à « Le Jeune » d'entrer au combat sans armure, il est tué et le sorceleur trouve son cadavre le long du chemin en allant rencontrer Triss et Vernon.

Chapitre I Modifier

La quête continue lorsque Geralt rencontre une herboriste au nom d'Anezka aux Draves. Il lui montre le talisman et elle offre de l'acheter pour <50 – 200> orins. Si Geralt continue a lui poser des questions, il peut apprendre que le talisman est maudit mais qu'Anezka pourrait enlever le mauvais sort. Pour ce faire, elle aurait besoin de quatre ingrédients :

Ingrédients Moyen d'obtenir (à partir de la patch 1.2)
Langue de troll
Embryon d'endriague
Yeux d'arachas
  • Loot from killing the Arachas in Chapter I's Assassins de Rois (can only be obtained if one chooses not to follow Iorveth straightaway.
  • Acheter chez Cédric
Essence de mort

Ensuite, Geralt doit remener tous les ingrédients à l'herboriste, qui lui dit de la rencontrer auprès de l'autel de Vaiopatis à minuit.

Une fois là, Geralt doit la protéger des spectres lorsqu'elle accompli le rituel.

Entrée de journal Modifier

Prologue

Si Geralt explque à « Le Jeune » que le talisman est magique :
Geralt rencontra les Pilleurs de Crinfrid dans le camp de Foltest. Le sorceleur avait perdu la mémoire. Il ne se souvient donc pas des problèmes qu'avaient causés ces enfoirés lors de la chasse au dragon doré. Il s'avéra que Brimborion, Lacasse et Boholt avaient trouvé un autre compagnon surnommé, avec toute l'originalité du monde, Le Jeune. Les quatre hommes allaient prendre part à l'assaut du château de La Valette. L'ennui était que les Pilleurs, saouls comme des cochons, avaient parié avec des soldats de Foltest que le Jeune partirait à l'assaut vêtu uniquement de ses chausses et de sa chemise. Une amulette de protection arrachée à une prêtresse devait soi-disant lui permettre de survivre. Lorsqu'on lui demanda son avis, Geralt répondit que l'amulette était effectivement magique, et cela renforça la conviction des Pilleurs que le Jeune survivrait sans une égratignure et qu'ils gagneraient leur pari.
Si Geralt lui dit que le talisman n'est pas magique :
'Geralt rencontra les Pilleurs de Crinfrid dans le camp de Foltest. Le sorceleur avait perdu la mémoire. Il ne se souvint donc pas des problèmes qu'avaient causés ces enfoirés lors de la chasse au dragon doré. Il s'avéra que Brimborion, Lacasse et Boholt avaient trouvé un autre compagnon surnommé, avec toute l'originalité du monde, Le Jeune. Les quatre hommes allaient prendre part à l'assaut du château de La Valette. L'ennui était que les Pilleurs, saouls comme des cochons, avaient parié avec des soldats de Foltest que le Jeune partirait à l'assaut vêtu uniquement de ses chausses et de sa chemise. Une amulette de protection arrachée à une prêtresse devait soi-disant lui permettre de survivre. Lorsqu'on lui demanda son avis, Geralt exprima des réserves sur les pouvoirs de l'amulette et il dissuada les Pilleurs de se lancer dans une telle entreprise. Le Jeune se montra raisonnable et enfila son armure.
À sa sortie du donjon, Geralt tomba sur, devinez qui, Le Jeune. Celui-ci se souvint que les conseils du sorceleur lui avaient sauvé la vie et il l'en remercia. Il lui proposa d'éloigner les gardes qui bloquaient l'accès au navire.
Grâce à Le Jeune, le sorceleur put monter indemne à bord du navire. Le conseil qu'il avait donné au chevalier lui sauvait la vie à son tour !

Chapitre I

Les voyages peuvent être très instructifs. À Flotsam, Geralt apprit que le talisman qu'il pensait sans valeur avait un nom et un pouvoir tout particulier. On l'appelait Cœur de Melitele. Anezka pouvait lui rendre son pouvoir grâce à un rituel magique, mais il lui fallait certains ingrédients : une langue de troll, des yeux d'arachas, un fœtus d'endriague et de l'essence de mort.
Si Geralt ne termine pas cette quête à temps (et la quête échoue) :
Mais le sorceleur avait à l'esprit bien d'autres préoccupations, et il renonça à percer le mystère du talisman. Jamais plus cette occasion ne se présenterait à lui.
Si Geralt vend le talisman à Anezka:
Le talisman du Jeune avait fait un long voyage avant de se retrouver entre les mains d'Anezka, du village des Draves. Geralt en tira une jolie somme.
Disséquer des cadavres de monstres pour en extraire des ingrédients n'avait rien d'anormal pour notre sorceleur. Geralt fouilla les environs de Flotsam de fond en comble et il put rassembler tous les ingrédients. Ceci dit, mettre la main sur une langue de troll ne fut pas une mince affaire.
Geralt fouilla les environs de Flotsam de fond en comble et il réunit tous les ingrédients, même si la langue de troll s'avéra plus difficile à obtenir. Il donna ces ingrédients à Anezka, qui accepta de retrouver le sorceleur à l'autel de Vaiopatis en plein milieu des bois. Elle précisa qu'elle y serait tous les soirs, car c'est seulement là, à minuit, qu'elle pourrait accomplir le rituel qui libérerait le pouvoir du talisman.
Geralt arriva sur le lieu du rendez-vous, et Anezka commença le rituel. Mais le sorceleur n'allait pas pouvoir assister tranquillement à la cérémonie. Il devait en effet défendre Anezka des spectres attirés par la magie, comme des insectes par la lumière. Ces fantômes dataient de l'époque où les humains avaient commencé à coloniser la vallée du Pontar et où la foi en Vaiopatis était très forte.
Grâce aux talents d'Anezka et à la persévérance de Geralt, le rituel fut accompli sans interruption. Le pouvoir du talisman fut libéré et la sorcière donna au sorceleur le puissant artefact appelé Cœur de Melitele. Le temps allait montrer à quel point l'aura de cette amulette protectrice pouvait s'avérer utile.
Les détails terminent ici.

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .