FANDOM


Le donjon des La Valette est une des premières quêtes dans The Witcher 2: Assassins of Kings. Il y a quatre choix différents pour combler cette quête : deux moyens si vous sauvez Aryen, et deux autres moyens si vous le tuez.

Guide Modifier

Notre héros, le sorceleur Geralt de Riv, émerge de l'inconscience prisonnier dans le donjon du Château de La Valette. Il est interrogé par Vernon Roche, le bras droit du roi Foltest.

Le donjon des La Valette 4

Geralt choisit quelle partie des événements il va raconter.

Il peut commencer à raconter son histoire à partir de différents moments:

  • Le jour de l'assaut. L'aube ("Le matin du même jour, le roi m'a convoqué.")
  • Le jour de l'assaut. Matin ("Au début de l'assaut.")
  • Le jour de l'assaut. Midi ("Que s'est-il passé avec le dragon ?")
  • ("Nous nous sommes séparés prés du temple.")

Entrée de journal Modifier

Mon histoire commence après les événements fatidiques au cours desquels Geralt de Riv, aussi connu sous le nom du Loup blanc, sauva Foltest, le seigneur de Temeria, des griffes d'un assassin. Depuis lors, le monarque ne se séparait plus du sorceleur, faisant du chasseur vagabond qu'il était un garde personnel destiné à souffrir de plus en plus. Il est malvenu de dénigrer un roi, cela dit, ce qui explique pourquoi Geralt se retrouva sur les terres des La Valette, théâtre du siège commandé par Foltest lui-même. Les sorceleurs savent à quel point le destin peut se montrer capricieux et, par la force des choses, la chance abandonna notre héros à son entrée dans le château. À la suite d'une malheureuse erreur, Geralt se retrouva emprisonné dans le donjon où il raconta l'histoire des événements à Vernon Roche, bras droit de Foltest. Si vous voulez connaître les circonstances qui ont conduit le sorceleur du sommet de la gloire aux tréfonds de l'infortune, écoutez mon histoire.
Geralt a l'habitude des problèmes : il s'est retrouvé en situation très délicate au moins trois fois, dont une en ma compagnie. Il s'en est toujours sorti grâce à la chance ou à ses amis, mais, cette fois, les choses s'annonçaient mal. Pratiquement tout le monde croyait le sorceleur coupable. Heureusement, Vernon Roche demeurait sceptique. Après un interrogatoire musclé, Roche s'en alla, non sans avoir au préalable ôté ses fers à notre héros. Il lui dit qu'il l'attendrait sur son navire. Ne restait plus à Geralt qu'à sortir seul du donjon. Simple formalité.
Les gardes sont les mêmes, où que l'on se trouve : stupides et aigris. Geralt provoqua ses""gardiens""avec l'aisance d'un cuistot préparant une omelette.
Si Geralt épargne Aryen de La Valette:
La vie réserve quelques surprises, surtout lorsque l'on tente d'échapper à une mort certaine. Dans le donjon, Geralt tomba sur Aryen de La Valette. Les ennemis de jadis, liés par le destin, devinrent alliés. Aryen connaissait le château comme sa poche et le sorceleur était armé. Il prit donc les devants pour libérer le passage.
Avant même qu'on eût dit : "Nous avons deux cellules et bon nombre de postes de geôlier vacants.", Geralt s'occupa des gardes, bientôt rejoint par Aryen de La Valette.
Le baron connaissait un passage secret par lequel ils s'échappèrent.
Le sorceleur sortit de la forteresse mais Aryen décida de rester, sa fierté l'empêchant de laisser son domaine familial aux mains de l'ennemi. L'incendie qui s'ensuivit alimenta les discussions du village pendant des années et, à ce jour, l'expression""clair comme une nuit d'incendie""fait partie du langage vernaculaire.
Geralt était enfin libre. Il se hâta vers le navire des forces spéciales, l'esprit empli de doutes. Triss Merigold et Vernon Roche l'attendaient mais ils n'avaient aucune réponse à ses questions. Les événements à venir allaient faire la lumière sur cet enchevêtrement mystérieux... Mais n'allons pas trop vite.
Si Geralt tue Aryen de La Valette:
Au cours de sa progression dans le donjon, Geralt tomba sur Shilard Fitz-Oesterlen qui conduisait la baronne La Valette hors de sa cellule. Il semblait que l'émissaire nilfgaardien fût un allié, étant donné qu'il n'avait pas alerté la garde. Fitz-Oesterlen partit régler ses affaires avec la baronne et Geralt lui emboîta le pas.
Lorsque des amis deviennent ennemis, il faut savoir s'allier à ses anciens ennemis. Fitz-Oesterlen offrit son aide au sorceleur en éloignant la garde. Mais rien n'est jamais gratuit en diplomatie, comme le montreront les événements ultérieurs.
Geralt était enfin libre. Il se hâta vers le navire des forces spéciales, l'esprit empli de doutes. Triss Merigold et Vernon Roche l'attendaient mais ils n'avaient aucune réponse à ses questions. Les événements à venir allaient faire la lumière sur cet enchevêtrement mystérieux... Mais n'allons pas trop vite.

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .