FANDOM


Les brebis égarées est une quête dans le Chapitre II de «The Witcher 2: Assassins of Kings ».

GuideModifier

En sortant du Camp kaedwenien, Geralt croise Zyvik, qui lui demande de l'aider à retrouver deux soldats portés disparus dans la région.

Ils se trouvent devant le siteSabrina Glevissig a été exécuté, renommé le Cercle de Sabrina. Pour y accéder, passez par le Camp des Stries Bleues, et allez sur la droite, en longeant le Pontar depuis la plage. Vous trouverez assez rapidement les deux soldats, qui vous expliqueront qu'ils sont coincés ici, à cause de multiples noyeurs émergeant des profondeurs du Pontar : impossible de revenir sur leurs pas.

Acceptez de les aider, mais, avant de partir, puisque vous y êtes, inspectez ce lieu. Fouillez tout, afin de récupérer la lettre d'un soldat, des pièces carrées, et un Clou-relique. Les comploteurs ont l'air d'apprécier ce lieu, et Geralt notera également la présence de traces de pas.

Geralt en conclura que ce lieu est une source de Pouvoir importante, comme le révèle la présence de nombreuses traces de chats, ces animaux étant, avec les dragons, les seuls aptes à sentir le Pouvoir. Il en conclura qu'il faut conduire Henselt ici, afin de reconstituer les circonstances de l'exécution, ce qui permettra peut-être de faire venir le fantôme de Sabrina.

Parlez avec les deux gardes, qui vous parleront d'un mystérieux individu, surnommé le Visionnaire. Selon eux, c'est cet homme qui les a conduit ici. Le Visionnaire vit au fond de la vallée, dans le repaire des harpies, mais, pourtant, aucune harpie ne l'attaque. Il pourrait sans doute être intéressant d'ne apprendre plus sur cet homme. Pour l'heure, il vous faut ramener les deux soldats hors de la zone.

Les détails terminent ici.

En chemin, vous affronterez un groupe de noyeurs. Retournez ensuite près du camp de Roche. Les deux soldats retourneront alors par eux-mêmes au camp kaedwenien.

Enfin, allez discuter avec Zyvik pour obtenir votre récompense et terminer cette quête.

Entrée de journalModifier

Errant dans le camp kaedwenien, Geralt fut accosté par Zyvik, qu'il avait déjà rencontré plus tôt. L'homme, vraisemblablement soucieux, demanda au sorceleur de trouver des soldats qui avaient disparu quelque part au-delà de la palissade. Le soldat offrit une récompense pour l'accomplissement de cette tâche. Il eût été malvenu de refuser. Le sorceleur promit de rester vigilant et de chercher, lors de ses excursions dans la région, les fantassins disparus.
Les soldats avaient suivi un fanatique religieux connu sous le nom de Visionnaire. Non seulement ils avaient suivi un fanatique, mais en plus ils s'étaient rendus dans un endroit dangereux et peuplé de monstres. Geralt, en bon sorceleur, décida de sauver les soldats.
Le sorceleur aurait mérité une médaille. Les deux soldats regagnèrent le camp sains et saufs. Je dois avouer que Geralt sait se rendre utile, quand il veut. Il méritait amplement la récompense qui l'attendait chez Zyvik.
Voyant les deux soldats revenir entiers, Zyvik embrassa presque le sorceleur. Il remit avec joie la récompense à Geralt, qui l'accepta avec autant d'enthousiasme.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .