FANDOM


Les murs ont des oreilles est une quête dans le Chapitre II de «The Witcher 2: Assassins of Kings », accessible uniquement si vous vous êtes allié avec Iorveth.

GuideModifier

Cette quête se déclenche quand vous amenez le ruban de Triss à Philippa Eilhart pour la quête Où est Triss ?. Un noble viendra vous avertir qu'une foule en colère accule le prince Stennis dans ses quartiers en l'accusant de l'empoissonnement de Saskia.

Rendez-vous sur place pour enquêter. Vous n'avez pas le temps d'interroger tout le monde, aussi concentrez-vous sur :

  • Le métallurgiste nain (Thoror Owell). C'est lui qui a forgé la coupe unique qu'affectionne Saskia. Vous apprendrez que seul Thorak est capable de confectionner une pâle copie. Vous déclencherez ainsi la quête Thorak suspecté.
  • L'intendant qui a accusé Stennis. Le signe d'Axii lui fera révéler que le prêtre Olcan a tenté de mêler Stennis à son complot.
  • Démontrez la culpabilité de Thorak en ayant accompli la quête Le cauchemar de Baltimore et en ayant refusé de l'aider. Vous aurez ainsi récupéré une clé permettant d'ouvrir un coffre chez lui. Il contient une preuve accablante.
  • Demandez à Cecil Burdon où vivait Olcan, il vous guidera vers l'enclace humaine.

Retournez alors au palais et choisissez entre accuser Stennis et opter pour qu'il ait droit à un procès équitable. Si vous l'accusez, vous récupérerez le sang royal plus facilement pour la quête Le sang royal. Sinon, vous devrez récupérer le sang de Henselt, mais notez que vous vous rendrez de toute façon à son campement pour la quête Où est Triss ?, ce qui ne rallonge pas votre périple.

Les détails terminent ici.

Note Modifier

Attention, il est fortement recommandé d'avoir accompli la quête Le cauchemar de Baltimore, sous peine de faire échouer cette quête ainsi que Thorak suspecté.

Quêtes liées Modifier

Entrée de journalModifier

Quid du paysan suspecté du crime ? Les Scoia'tael le suivirent avec intérêt. Ils attendaient simplement qu'il révélât sa traîtrise. Iorveth avait connaissance de ses moindres faits et gestes.
Bien que le prêtre soit déjà mort, victime d'un accident de travail mémorable sur le champ de bataille maudit, il y avait encore des choses à trouver chez lui. Comme Cecil Burdon, l'Ancien, connaissait tout le monde dans le village, le sorceleur alla lui demander où avait vécu le serviteur divin.
Notre enquêteur (vous savez, celui affublé d'un pendentif à l'effigie d'un loup), apprit enfin où avait vécu Olcan le Béni. Il se rendit donc dans la chambre du prêtre.
Geralt y trouva les schémas d'une coupe. Une coupe identique à celle qu'avait Saskia lors du Conseil. Les schémas indiquaient clairement qu'Olcan était complice de l'empoisonnement de Saskia, mais une partie du mystère demeurait. L'affaire n'était pas close. Geralt se mit donc en quête d'autres indices. Il alla parler aux habitants de Vergen.

Si la quête échoue :

Comme Saskia était mourante et que le temps pressait, le sorceleur dut abandonner la piste de la coupe pour se concentrer sur les autres aspects du mystère.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .