FANDOM


Nivellen est un personnage à l'apparence d'un monstre vivant dans un manoir dans les forêts près de Murivel en Rédanie. Il apparaît dans la nouvelle "Un grain de vérité". Après une longue conversation au cours d'un copieux repas, Geralt lui affirme qu'il n'est pas un monstre mais la victime d'une malédiction. En effet, Nivellen est capable de toucher le médaillon du sorceleur ainsi que les plats en argent sans aucun effet négatif sur lui.

JeunesseModifier

Quand il était encore enfant, Nivellen était plutôt chétif et victime de maladies. Son père et son grand-père avaient amassé une petite fortune à la tête de bandits de grand chemin et autres coupe-gorge. Après la malheureuse rencontre de son père avec une épée à deux mains, Nivellen hérita du commandement mais naïf et inexpérimenté, c'était plutôt lui qui était mené, et participa aux méfaits de la bande sans aucun remord.

Un jour, après avoir pillé un temple à Gelibol, la bande décida qu'il était grand temps de faire de lui un homme et le poussa à abuser de la prêtresse. Avant de s'ôter la vie, celle-ci lui cracha a la figure et le maudit, disant que puisqu'il était un "monstre dans un corps d'homme", il deviendrait un "monstre dans un corps de monstre". Elle mentionna aussi quelque chose à propos du moyen de briser la malédiction mais il ne comprit pas grand chose à part quelque chose à propos du sang d'une personne aimée. Ce que lui et sa bande ignoraient, c'est que la prêtresse faisait partie du culte de Coram Agh Tera, l'araignée à tête de lion et que cette malédiction n'était pas à prendre à la légère.

La malédictionModifier

Quelques jours après, l'apparence de Nivellen changea, sans que son esprit ou sa personnalité en soient altérées. Quand il le vit, le personnel du manoir s'enfuit alors que Nivellen était en proie à la colère et à la panique. Le manoir reflétant son humeur : les portes et les volets claquant à tout rompre et la vaisselle s'envolant en toutes directions. Plusieurs personnes moururent ce jour là et même sa chatte Gourmandine s'enfuit de peur bien qu'elle finisse par revenir.

Nivellen resta seul dans le manoir pendant un long moment avec son chat pour seul compagnon jusqu'au jour où il aperçut un homme en train de voler une fleur dans un massif de roses que la tante de Nivellen chérissait. Se rappelant les histoires qu'on lui contait enfant et poussé par le désespoir de la solitude, Nivellen exigea de l'homme qu'il lui abandonne sa fille pendant un an. Ceci le mena à vivre avec beaucoup de jeunes femmes et leur offrant de l'or et des joyaux pour récompense, jusqu'à ce qu'un jour il n'accepte plus aucune jeune fille.

Un grain de véritéModifier

En arrivant près du manoir, Geralt aperçut une jeune femme qu'il identifia comme étant une ondine. Lors de leur conversation, Nivellen admit que c'était bien à cause d'elle qu'il ne recevait plus personne, confirma sa nature d'ondine et ajouta qu'elle se nommait Vereena. Geralt et Nivellen se quittèrent ainsi en bons termes après que Nivellen ait refusé la proposition du sorceleur de le désenvouter, arguant qu'il préférait rester comme tel, fort et solide.

Peu après son départ, Geralt réalise l'erreur qu'il a commise, à savoir ce qu'est vraiment Vereena : une brouxe. Après un très rude combat contre le sorceleur et Nivellen, la brouxe finit par mourir, libérant son amant de la malédiction.

Liste des compagnes de NivellenModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .