FANDOM


As-tu déjà eu affaire à un vampire qui taillait ses victimes en pièces ?"

"Non. C'est pas leur façon de procéder."

"Du moins pas celle des vampires supérieurs ( … ). D'après ce que je sais, les albs, les katakans, les mulas, les bruxas et autre nosferatu ne s'attaquent pas non plus de manière aussi atroce à leurs victimes. En revanche, les flèdres et les ekimmes s'acharnent sur leurs restes assez sauvagement"

— page 166, Le Baptême de Feu


Les noctules sont des vampires inférieurs, mais ce terme peut être trompeur, car « inférieur » n'indique certainement pas la faiblesse ni une capacité réduite. Bien qu'il sont primitifs et ressemblent plus des animaux que des humains, lorsqu'ils ils attaquent leurs proies par le haut, ils sont aussi dangereux que leurs noble cousins. Ou même un sorceleur.

Notes Modifier

Caroline Raszka-Dewez a traduit le mot pour ces vampires comme « flèdre ».

Dans The Witcher Modifier


Entrée de journal Modifier

Selon les croyances populaires, les noctules sont des criminels morts qui se transforment en vampires et se relèvent de leur tombe. En tant que vampires, elles sucent le sang des gens dans leur sommeil. Si l’on en croit les paysans, un homme mordu par une noctule devient lui-même une noctule. Il va sans dire que c’est une idée absurde.

Localisation Modifier

Source Modifier

Notes Modifier

  • Geralt trouvera des crocs de noctule dans les cadavres même s'il n'a pas l'entrée de journal.
  • Dans le Prologue, Lambert dit que le style puissant est le meilleur contre les noctules, mais cette conversation ne donne pas d'entrée de journal.
  • Dans Chapitre I, une vieille paysanne raconte une histoire de noctules à Geralt en échange pour de la nourriture, mais cette conversation ne donne pas d'entrée de journal.
  • Dans Chapitre III, Geralt peut parler avec un chevalier de la garde dans les alentours de l'hôtel de ville dans le Quartier des marchands qui l'averti qu'il y a des noctules dans le quartier, mais cette conversation ne donne pas d'entrée de journal. D'autres fois, il parle des kikimorrhes guerrièress ou ouvrières ; ces deux conversations donnent les entrées pour ces insectoïdes.

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .