FANDOM


Les planétés sont des fées. Des créatures qui sont décrites dans « le grand livre » qui a été mémorisé par l'aïeule de Posada-le-Bas. En polonais il y a plusieur termes équivalent pour celles-ci : « płanetnik », « chmurnik » ou « obłocznik ».

Il y a toutes sortes de nuagées et de planétées. Les unes amènent la pluie, les autres sèment le vent, d'autres encore lancent des éclairs. Si tu veux protéger ta récolte contre elles, prends donc un couteau en fer, un couteau neuf, trois pincées de crottes de souris, de la graisse d'aigrette…
— page 272, Le Dernier Vœu


…le plus aisé est celuy qui mène aux chaumières des paysans honnestes, simples et ignorants qui attribuent fort facilement aux sortileges, aux estres contre la nature, aux monstres, à l'action d'un esprit des aires ou à celle d'un mauvais esprit, tous leurs maux et leurs males fortunes. Au lieu de prier les dieux, et de présenter une riche offrande au temple, de tels rustauds sont prests à donner leur dernier sou à un vil sorceleur, car ils croient que cet apostat impie parviendra à changer leur sort et à mettre fin à leurs malheurs.
— page 183, Le Sang des Elfes


Notes Modifier

Les traductions varient dans les textes. Dans Le Dernier Vœu, elles sont nommées « planétées », et dans Le Sang des Elfes, « esprits des airs ».

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .