FANDOM



Vitriocybe – Gros champignon gris qui poussent dans les grottes.

Source Modifier


Botanique Modifier

Agaric styptique

© BIUM Paris

L’agaric styptique.

Agaricus flypticus. On trouve se champignon en automne et pendant une partie de l’hiver, dans les bois, sur des troncs d’arbres coupés horizontalement. Sa superficie est sèche, sa chair est molasse, se déchire difficilement : la dessiccation en est facile. Son chapeau ressemble assez bien à une oreille d’homme, ses bords sont toujours roulés en dessous. Ses feuillets sont étroits, presque tous entiers, susceptibles d’être détachés de la chair et remarquables par la manière dont ils se terminent sur une ligne circulaire qu’aucun d’eux ne dépasse. Son pédicule est court, latéral, très évasé à sa partie supérieure ; il est continu avec la chair du chapeau.

Il existe des agarics caractérisés par des qualités particulières. L'agaric styptique, lorsqu'on le mâche, produit, au bout de quelques instants, un étranglement analogue à celui du vitriol.

N.B. : Ce champignon est représenté dans son état naturel et dans tous ses degrés de développement, Fig A. La fig B. représente quelques instants après que l’on a maché ce champignon il produit dans le gosier une espèce d’étranglement et le même effet à peu près qu’y produiroit de l’alun ou du vitriol ; si on l’avaloit, je crois qu’il pourroit faire beaucoup de mal mais heureusement rien n’invite à en manger

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .